Print Friendly

Quand on arrive en ville

Accueil > Quand on arrive en ville

Toulouse. « Considérer la sécurité de manière globale devient incontournable pour toutes les collectivités »

A la tête du service sûreté-sécurité de la Ville de Toulouse et de Toulouse Métropole depuis 3 ans, Jean-Philippe Bertrand, chargé de mission sûreté-sécurité de la mairie de Toulouse et de Toulouse Métropole, assume une fonction au contour large et en perpétuelle évolution. Interview.

Publié le 25 novembre 2015

Sécurité Privée. Dans quel sens évolue la notion de sécurité dans une collectivité territoriale comme Toulouse ?

Jean-Philippe Bertrand. Il n’est plus question d’envisager la sécurité autrement que de manière globale. C’est une évolution incontournable qui a lieu actuellement de manière très rapide aussi bien dans le public que dans le privé. La sécurité des systèmes d’information devient ainsi indissociable de la sûreté. Pour ce qui me concerne, la SSI fait depuis le départ partie du périmètre de ma fonction, en collaboration étroite avec la DSI. Dans une stratégie globale de protection des intérêts de la collectivité et des concitoyens, nous ne pouvons plus ignorer le risque cybercriminel qui est chaque jour plus important. Par exemple, début mars, nous avons été victimes d’une attaque par un virus de type rançongiciel. Le virus a pu être rapidement circonscrit et éradiqué. Sans mesures de sécurité adéquates, les conséquences auraient pu être catastrophiques.

Quelles sont globalement les grandes missions qui sont dévolues à votre service ?

JPB. Le poste de chargé de mission sûreté-sécurité que j’occupe a été créé il y a 3 ans, avec l’objectif d’assurer la sûreté des biens et des personnes contre tout acte de malveillance. Cela englobe les bâtiments, les biens et les agents qui travaillent pour la collectivité. Cette mission est donc très large, allant des audits de sûreté à l’équipement en DATI (Dispositif d’Assistance des Travailleurs Isolés) pour protéger les personnels des agressions.

Le service sûreté-sécurité compte une vingtaine d’agents dédiés à la sûreté et à la sécurité des sites.

Le volet incendie constitue également un volet important de ma mission. Mon équipe compte un conseiller incendie chargé de conseiller et d’accompagner les directions métiers pour la prévention du risque incendie.

Quels sont les grands projets inscrits à l’agenda sûreté 2015 de la ville de Toulouse et de Toulouse Métropole ?

JPB. Globalement nous travaillons sur une meilleure homogénéisation et rationalisation des équipements. Nous avons en projet la mise en cohérence de l’ensemble des dispositifs de vidéosurveillance. De la même façon, nous travaillons sur une supervision des contrôles d’accès par badges, et sur l’amélioration de leur sécurité. Dernier grand projet : un audit complet de la fonction gardiennage sur la collectivité pour aboutir à une plus grande efficacité et un meilleur contrôle des coûts.

 

Toulouse en chiffres

Avec 453 317 habitants au 1er janvier 20126, Toulouse est la quatrième commune la plus peuplée de France, après Paris, Marseille et Lyon.

Toulouse Métropole, c’est 738 142 habitants répartis sur 37 communes sur un territoire de 460 km².

 

Sans parti pris et sans concession, Sécurité Privée est un magazine professionnel destiné aux acteurs de la sécurité, qu’ils soient clients ou prestataires, conseils ou conseillés, qu’ils exercent leur activité dans le secteur public ou le secteur privé.

Tous les magazines