Print Friendly, PDF & Email

Facts & figures

Accueil > Facts & figures

Détection et neutralisation de drones civils Sélectionné par l’Agence Nationale de la Recherche, le projet SPID est officiellement lancé

Face au développement de l’usage des drones pour des applications civiles et suite aux survols d’opérateurs d’importance vitale (OIV), en 2014, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), pour le compte du secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN) et dans le cadre des actions de la filière industrielle de sécurité, a lancé un appel à projets de recherche et de développement sur la protection des zones sensibles vis-à-vis du survol des drones aériens. Le projet SPID a ainsi été retenu, avec pour but la détection et la neutralisation des drones survolant illégalement le territoire français.

Publié le 18 juin 2015

SPID, un projet innovant répondant à un réel besoin des pouvoirs publics.

Les récents survols de sites sensibles (centrales nucléaires) ou stratégiques (Palais de l’Elysée) par des drones civils ont conduit les pouvoirs publics à se poser la question de la sécurité civile, sur un marché en plein essor et comptant de plus en plus d’acteurs. En effet, si la majorité d’entre eux respecte le cadre légal mis en place par la DGAC en 2012, la question des survols illégaux, voire malveillants, de drones se pose aujourd’hui comme un nouveau risque, qu’il convient d’anticiper.

Ainsi, le 18 décembre 2014, l’ANR a lancé un appel à projets visant à trouver une solution pérenne pour détecter les drones survolant illégalement le territoire français, les identifier, les géolocaliser et les neutraliser.
Le projet collaboratif SPID, mené par un consortium d’acteurs experts, a ainsi été retenu. Il propose, en effet, des solutions pour couvrir l’ensemble de ces besoins, à la fois de surveillance et de neutralisation des drones.

Une solution de détection et de neutralisation par drone reposant sur des technologies complémentaires

Pour la détection et la neutralisation des drones, le projet SPID s’appuie sur des technologies innovantes :

  • Pour la détection des drones et de leurs pilotes, SPID propose un système qui utilisera des technologies complémentaires : acoustique (détection du son),
    optronique (dispositif associant des caméras et de l’électronique), radiogononiométrie (détection et contrôle des fréquences), et radar. La solution a ainsi pour ambition de repérer tout type de drone, quelle que soit sa taille, de reconnaître le type de drone utilisé, de donner les coordonnées GPS de l’engin utilisé, de le garder dans le champ d’un capteur et de le suivre, et donc de fournir en temps réel les coordonnées de sa trajectoire.
  • Pour la neutralisation, SPID a fait le choix d’utiliser la radio goniométrie pour détourner les drones standards en prenant le contrôle de ceux-ci et en les récupérant.

Le projet SPID est porté par un panel d’experts en détection, en neutralisation, en traitement de données, surveillance et en législation : Byblos Group (porteur du projet), Roboost (pilotage scientifique et technique), Cyberio (détection acoustique), Inpixal (détection optronique), Rohde & Schwarz France (détection et neutralisation radio goniométrique), LSIS (suivi par acoustique passive), Cedarnet (communication entre senseurs et serveur central), Redbird (mise en oeuvre des drones en vol), FRS (étude juridique et sociétale), Colombus Development Network (étude marketing et commerciale, valorisation), Aéroport de Lyon (transport aérien), Armée de l’Air (surveillance aérienne du territoire national), Gendarmerie (surveillance des sites sensibles dont certaines centrales nucléaires), Gendarmerie de l’Air (surveillance et arrestations), GIGN (protection évènementielle, intervention sur site) et SNCF (mise en oeuvre des drones en vol et transport ferroviaire).

« Nos clients nous ont fait part de leur besoin de se protéger contre la nouvelle menace que constitue l’utilisation exponentielle de drones civils. La lutte anti drones fait partie des thèmes prioritaires traités par Roboost (filiale le Byblos Groupe dédiée à cette thématique), à travers la mise au point d’un système modulaire, capable de détecter et de neutraliser un drone. Nous impliquer dans le projet SPID et porter celui-ci prend tout son sens, compte tenu des activités de Byblos Group. »

Simon HOAYEK, Président Fondateur de BYBLOS Group, Porteur du Projet

« Autant les drones constituent un outil superbe pour mener à bien de multiples missions, autant leurs capacités peuvent constituer une menace. Après avoir conçu et produit des drones pendant dix ans, il me semblait évident qu’il faudrait un jour prendre des précautions vis à vis d’un usage non conventionnel. C’est donc avec enthousiasme que nous avons contacté des partenaires experts dans leur domaine pour constituer un consortium complet et monter le projet SPID, ambitieux et réaliste, en réponse à l’appel à projets de l’ANR. Je suis très fier et content que notre consortium soit retenu. »

Eric GEORGES, Président Fondateur de ROBOOST, Responsable scientifique et technique du Projet

« Fort d’une expérience de plus de vingt ans dans l’acoustique sous-marine, nous avons su fournir en moins de quatre ans des solutions innovantes en acoustique aérienne, en particulier pour le suivi « bioacoustique » de la faune sauvage. Ce marché nous fournit de nombreuses preuves que nous pouvons encore innover dans l’ensemble des secteurs de l’acoustique industrielle. Proposer des solutions innovantes de détection acoustique de drones ou améliorer encore ces machines volantes au potentiel incroyable est donc pour nous une suite logique.»

Didier MAUARY, Président Fondateur, CYBERIO, Responsable de la détection acoustique

« Ce projet est très innovant notamment par son volet acoustique qui regroupe les leaders du domaine en surveillance environnementale par acoustique passive

Hervé GLOTIN, Pr. Université Toulon & nommé à l’Institut Universitaire de France, pilote de Dyni au CNRS LSIS & Sabiod Masse de données acoustiques

« Le drone civil ouvre de fortes perspectives économiques. On recense aujourd’hui en France 1 200 sociétés et au moins 3 000 emplois dans cette filière en pleine croissance. Un instrument de contrôle et de régulation comme SPID sera demain indispensable pour un usage banalisé et généralisé du drone commercial. C’est à ce titre que Redbird, pionnier des solutions de drone pour l’industrie et les collectivités, s’implique dans son développement. »

Emmanuel de MAISTRE, Président de Redbird, fournisseur de données par drones civils et partenaire du projet assurant les essais drones.
« L’outil drone permet à SNCF d’améliorer ses performances, notamment sur ces processus industriels tels que la gestion de l’infrastructure ou ses missions régaliennes de sûreté. L’intérêt du projet SPID est donc de maîtriser la menace de l’usage malveillant du drone à la fois pour nos activités de transporteur et pour le déploiement de l’outil, au sein d’une filière dynamique dans laquelle SNCF est impliquée.»

Nicolas POLLET, SNCF Réseau Direction Ingénierie et Projets, Directeur du Pôle Drones, partenaire responsable des essais drones

Sans parti pris et sans concession, Sécurité Privée est un magazine professionnel destiné aux acteurs de la sécurité, qu’ils soient clients ou prestataires, conseils ou conseillés, qu’ils exercent leur activité dans le secteur public ou le secteur privé.

">
Tous les magazines